Le paillage traditionnel

Le paillage traditionnel

Techniques de paillage

Paillage ou Empaillage

Le paillage ou empaillage consiste à utiliser de la paille ou tout autre matériau pour confectionner une partie, généralement l’assise, de certains sièges (chaises, fauteuils, etc.).

Le rempaillage est le remplacement de cette garniture originelle.
Le paillage des sièges est une pratique qui concerne plus particulièrement le mobilier populaire, développé dans les zones rurales où la matière première, la paille de seigle pour le recouvrement et la laîche plus utilisée pour le façonnage du cordon, est abondante et permet de réaliser des chaises peu onéreuses, composées d’une ossature de rondins de bois et d’une assise paillée, d’une fabrication artisanale et locale.

L'artisan agit en plusieurs étapes :

  • Dépose éventuelle d'un vieil empaillage en cas de rempaillage.
  • Choix du matériau selon des contraintes de disponibilité du lieu, de style et d'esthétique, de solidité, de coût... C'est souvent de la paille des marais ou laîche, de la paille de seigle traitée ou paille dorée, du carex, des feuilles de maïs, du scirpe ou jonc des chaisiers recouverts ou non de paille. Les matériaux sont de plus ou moins de grosse section, plus ou moins serrés et solides.
  • Placement du matériau sur l'assise du siège en formant un rembourrage puis la partie externe visible, quelquefois avec un dessin formé par des brins de teintes différentes.

  • /